top of page

À propos de moi

Quelle personnalité faut-il pour prétendre aider les autres à avancer heureux ?

Ce qui me permet d'y parvenir aujourd'hui, c'est un esprit persévérant, un profond goût du challenge et une conviction que tout le monde a le droit de s'accomplir.

J'ajouterai à ça que mon hypersensibilité est un outil très puissant au quotidien. Sans elle, je n'en serais pas là. Tout vivre à l'extrême et se connaître aussi bien que possible.

Triple championne de France en athlétisme par le passé, c'est par mon mental que mes victoires ont commencé. La performance ne vient qu'après. Aussi, j'ai compris que, notre bien-être et notre réussite dépendent de la manière dont nous percevons les événements.

Un obstacle est un challenge, un doute devient une remise en question et un échec ? Comme disait Georges Clémenceau, "échouer, c'est abandonner avant d'avoir réussi.".

Pourquoi ces spécialités ?

Je n'ai pas choisi d'approfondir ces sujets par hasard. Je suis passée par le même chamboulement que vous durant mon enfance.

Lorsque j’étais enfant, j’ai perdu mes deux oncles ; ils se sont suicidés (le premier, la veille de mon anniversaire, comme une symbolique et l’autre après avoir pris son dernier repas à la maison, j'avais focalisé sur ses médicaments...). Ils étaient partie intégrante de ma cellule familiale et de mon équilibre. En perdre un a été très difficile même si j'étais très jeune. On finit par se relever et…on en perd un autre…autant dire qu'il faut vraiment avoir un état d'esprit positif. J’ai vu des psychologues, des pédopsychiatres mais c’est surtout la posture que mes parents ont adoptée qui m’a révélée à moi-même ; ils ont su rester ancrés dans la vie et nous faire vivre à ma sœur et moi des moments intenses et riches. Ils ont insisté sur le fait que pour retrouver la sérénité, je devais m’affranchir de toute forme de loyauté vis-à-vis d’eux. Moi j’étais toujours en vie et la moindre des choses était de ne pas rester bloquée sur ces disparitions.

J’en suis sortie grandie et je n’ai plus l’impression de les avoir perdus, je les sens régulièrement près de moi dans les décisions que je prends et la beauté des choses que je vois. « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts », bel adage qu’il faut vivre au lieu de citer.

L’empathie n’est pas la complaisance, je ne vous plaindrai pas, je ne vous mentirai pas, je serai vraie, connectée à vous de tout mon cœur pour que votre vie retrouve tout son sens, vers le meilleur.

Je me suis construite sur cette base.

 Je me dois aujourd'hui de vous permettre d'accéder au bonheur surtout après un deuil. Votre vie ne sera pas parfaite, vous vivrez d'autres moments difficiles mais vous saurez vous relever par vous-mêmes et en ressortir grandis. Vous serez armés de cette nouvelle énergie qui vous suivra partout, à jamais.

Photo Johanna Mikidadi

Les seules limites sont celles que l'on créé soi-même pour se protéger.

Mais de quoi ?

Pour en savoir plus sur moi

Participation à des émissions de télé

 

https://vimeo.com/845871614/88993a4505

Avec Charlotte Fessou, une des personnes les plus généreuses que j'ai pu rencontrer (et j'ai rencontré du monde), qui m'a offert ces opportunités. 

Emission B SMART.jpg

https://www.bsmart.fr/emissions/smart-impact

Cf. photo avec Thomas Hugues

J'ai accompagné le développement d'une association qui remet gratuitement des chiens guides à des personnes déficientes visuelles. L'inclusion est un sujet, primordial dans un monde où l'autonomie n'est pas toujours accessible.

Comme vous le savez, l'autonomie, premier pas vers une vie heureuse, est mon cheval de bataille.

Thomas Hugues m'a gentiment invitée sur son plateau pour parler de ce sujet d'actualité encore méconnu.

Emission B SMART.jpg

Vos retours d'expériences

1.webp
Screenshot_20240506_164825_Facebook.jpg
Quand le deuil nous rend plus forts.jpg
bottom of page