top of page
Rechercher

La Guerre des boutons : nos voisins, ces ennemis




Du groupe naît l'appartenance au groupe. De l'appartenance au groupe naît le clivage entre notre groupe et les autres. L'union créé aussi la désunion.



L'individu se noie dans la somme de ceux qui composent l'entité groupe. Dans les cas les plus extrêmes, le sens même de la vie est remis en question et, pour le groupe il est considéré comme un honneur de vouer son existence à plus grand que soi.


Quand commence et quand s'arrête le groupe ? A la famille, au cercle de proches, aux habitants de la même ville, de la même région, du même pays, de la même planète, du même univers ? Ou est-ce basé sur un système de pensée : penser comme nous sur un sujet, plusieurs sujets, tous les sujets ?



Il semblerait que le groupe incluse la notion de frontière avec autre chose qu'elle soit physique ou idéologique portée par la grandeur de l'esprit 🚀

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page