top of page
Rechercher

Manipulation psychologique ou quand on laisse les biais cognitifs diriger notre existence

😲 Un terme technique pour évoquer une erreur induite par celui qui pense. 


Exemple : je veux réaliser une étude en partant du principe que les gauchers sont plus maladroits que les droitiers.



Je leur donne à tous un œuf dans une cuillère et leur demande de marcher à travers des obstacles sans le faire tomber.


Je crée donc 2 groupes. Persuadée de ma théorie, j’insiste auprès des gauchers pour qu’ils soient très vigilants en leur expliquant l’importance pour ma recherche d’avoir des résultats fiables. 


Je n’insiste pas auprès des droitiers puisque je suis certaine qu’ils s’en sortiront mieux et, comme je veux rétablir l’équilibre, partir de 0, j’imagine que de cette manière, les compteurs seront égaux. 


Il y a de grandes chances que mon expérience aille en ma faveur.



Pourquoi ?



En prévenant l’un des groupes, j’ai évidemment faussé les l’issue. J’ai mis la pression à ceux que je pensais plus en difficultés voulant pourtant les aider pour qu’ils soient plus vigilants que les droitiers. En voulant rétablir l’équilibre, je n’ai fait que créer le déséquilibre.



J’évoquais ce fait dans mon article précédent sur les recherches liées aux étapes du deuil. 


Parfois, quand on observe des similarités nous oublions le contexte, notre propre subjectivité et cela peut mener à des erreurs lourdes de conséquences.



C’est pourquoi un professionnel de l’accompagnement ; psychologue, coach ou thérapeute doit absolument rendre sa responsabilité et son libre arbitre à son patient sans tenter de l’influencer d’une quelconque manière.


D’où l’importance de la remise en question, de l’humilité et de l’apprentissage tout au long de notre vie.


En tant que psychologue, je me dois de rester au plus haut niveau de connaissance concernant mes domaines de prédilection pour accompagner efficacement mes patients vers leur nouvelle vie 💫.



6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page